Le deux-pour-un

Le 2 pour 1 est une des meilleures armes de la défense au tarot mais le joueur qui débute a souvent du mal à diagnostiquer le moment où il peut être jouer. Le débutant se classe généralement dans une de ces 2 catégories: le trouillard absolu qui ne joue jamais atout ou le maniaque du détarotage qui veut sauver ses points. On pourrait définir le 2 pour 1 comme un compromis de ces 2 lignes de jeu (voir cette définition plus détaillée).

Le jeu en partie libre n'arrange pas les choses car la défense y est souvent approximative, quand elle n'est pas purement et simplement un dialogue de sourds. Mais si la défense joue avec un minimum de communication et de bon sens, détecter le bon moment de jouer le 2 pour 1 devrait être assez facile.

Demenagement Constantineau

Voici quelques situations de jeu qui peuvent servir de repères et d'incitatifs à jouer le 2 pour 1, en supposant bien sûr que la coupe du preneur est connue :

La donne suivante est authentique et a été jouée dans un tournoi en duplicata. Les égoïstes en NORD qui ont continué atout après blocage du 21 ont été punis par le petit au bout du preneur. Ceux qui ont ouvert la coupe et joué le 2 pour 1 ont obtenu une chute facile sans le petit au bout du preneur. Note: certains pourront objecter que NORD prend beaucoup d'initiatives avec une main très faible mais il faut se rappeler que l'entame atout d'EST ne promet rien (classique entame atout du fond qui signifie "j'ai un gros atout pour protéger le petit et je ne sais pas quoi jouer"). De plus, le preneur a quand même trouvé de gros atouts au chien.

Demenagement Constantineau

Tarot à 4 joueurs

Sud donneur et preneur (garde)

Chien: tarot20-13, Pique10-7, Coeur1, Tr覬e10

La distribution des 4 jeux
  NORD  
  tarot 21-2
Pi D-C-V-3
Co R-C-10-9-6-4
Ca 6-5-2
Tr C-V-4
 
OUEST   EST
tarot 19-17-12-9-3
Pi 5-2-1
Co 8-5-3-2
Ca 7-1
Tr R-D-9-5
  tarot 18-16-11-8-6-5
Pi R-9-6-4
Co D-7
Ca C-9-4-3
Tr 8-1
  SUD  
  tarot Ex-20-15-14-13-10-7-4-1
Pi -
Co -
Ca R-D-10-8
Tr 10-7-6-3-2
 

Écart: Pique10-8-7, CoeurV-1, CarreauV

Le jeu de la donne:

Pli 1 à 4
PLI SUD EST NOR OUE
1 EX .6 21 9
2 4 7Co .4Co 3Co
3 .7Tr 1Tr CTr 5Tr
4 13 16 .2 12

Pli 1: aucune entame attrayante pour EST, donc atout pair pour laisser l'initiative aux partenaires. En principe, cette entame promet un gros atout. Pli 2: si EST était embarrassé à l'entame, NORD par contre connaît la coupe du preneur. NORD, en main au 21, doit résister à l'envie de se détaroter immédiatement. EST n'a pas demandé un jeu d'atout à fond mais plutôt signalé qu'il ne savait pas quoi entamer (entame atout pair). Ce n'est pas lui rendre service que de le remettre en main. NORD ouvre donc judicieusement les coeur, coupe probable du preneur.

Au pli 3, NORD peut se permettre de monter du cavalier de trefle pour 2 raisons. Premièrement, il sait quoi jouer. Atout en 2-pour-1 est tout indiqué car la défense connaît la coupe et EST a promis un gros atout à l'entame qui devrait lui permettre de prendre la main. Deuxièmement, EST peut craindre une enfume trefle du preneur, une couleur où il ne détient apparemment aucun honneur. NORD peut envoyer le cavalier en gardant le valet pour contrer l'éventuelle séquence D-10 du preneur.

Pli 5 à 8
PLI SUD EST NOR OUE
5 1 .DCo 6Co 8Co
6 .6Tr 8Tr 4Tr 9Tr
7 20 8 9Co .2Co
8 .2Tr 5 VTr DTr

Au pli 5, EST sait maintenant qu'il n'a pas la main de défense (À cause des doubletons trefle et coeur ). Il doit donc ouvrir la surcoupe coeur pour faire servir ses atouts le plus efficacement possible. Au pli 8, OUEST pourrait jouer le roi, mais il préfère jouer la dame pour bien montrer que la défense contrôle encore les trefle. La pose du roi serait équivoque.

Pli 9 à 12
PLI SUD EST NOR OUE
9 7 .11 2Ca 19
10 14 18 RCo .5Co
11 10 .4Pi VPi 1Pi
12 .RCa 3Ca 6Ca 7Ca

Au pli 9, NORD défausse un petit carreau. Cette défausse devrait être interprétée comme négative par les partenaires, car il est évident que le preneur est en voie d'être débordé. Le preneur n'a pas montré de poignée et a déjà perdu 6 atouts. Il pousse une longue anémique encore tenue par le roi. Dans cette situation, NORD devrait garder ses bonnes cartes et se défaire de celles des couleurs où il ne possède rien. Cette défausse devrait aider EST à trouver le retour pique au pli 11. De toute façon, le roi de carreau est assurément chez le preneur, sinon il aurait une garde plus que douteuse.

EST retourne donc petit pique, malgré le risque d'une dame mal gardée chez le preneur (si le preneur détient dame et cavalier, l'entame n'est pas si coûteuse car il était assuré d'une levée avec cette séquence). L'entame du roi est le pire des coups, aussi mauvais quand le preneur coupe que lorsqu'il fournit. Pli 12: le preneur n'a d'autres choix que d'encaisser le mariage carreau car il risque la fermeture.

Pli 13 à 18
PLI SUD EST NOR OUE
13 .DCa 4Ca 5Ca 1Ca
14 .8Ca 9Ca DPi 3
15 15 6Pi 3Pi .17
16 3Tr 9Pi CCo .RTr
17 10Tr RPi CPi .2Pi
18 10Ca .CCa 10Co 5Pi

Et 5 de chute pour un score de -60 !

En conclusion, c'est NORD qui a la clé de cette défense en ne continuant pas aveuglément atout au pli 2. Le preneur ne peut contrer un flanc 2-pour-1 et surcoupe tout simplement par manque de moyens. Avec 5 trefle blancs à donner, il peut difficilement jouer atout lui-même pour se défendre de la surcoupe.

Modifié le06/02/2016

Demenagement Constantineau
english version